Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick estime que, dans la plupart des cas, les employeurs peuvent remplir et présenter des demandes d’immigration provinciales sans avoir recours aux services d’un consultant en immigration, d’un recruteur en RH ou de tout autre fournisseur de services. D’ailleurs, tous les guides des programmes d’immigration provinciaux ainsi que les formulaires de demande requis sont disponibles gratuitement ici sur notre site. Si vous avez des questions ou des préoccupations particulières, vous pouvez envoyer un courriel à immigration@gnb. ca ou composer le 1-506-453-3981.

Cependant, dans de nombreuses situations, vous choisirez de faire appel à une représentant qui vous conseillera ou vous aidera à répondre à vos besoins en matière d’immigration et de main-d’œuvre.

 

Choisir un consultant en immigration autorisé

Si vous décidez de faire appel aux services d’un consultant en immigration ou tout autre représentant, assurez-vous de choisir une personne ou un organisme autorisé de bonne réputation. N’oubliez pas que seules les personnes suivantes peuvent facturer des services de soutien en immigration :

  • des avocats ou des parajuristes, qui sont membres en règle du Barreau d’une province ou d’un territoire au Canada;
  • des notaires, qui sont membres en règle de la Chambre des notaires du Québec;
  • des consultants réglementés en immigration canadienne en règle avec le Conseil de réglementation des consultants en immigration du Canada (CRCIC).

Consultez le registre du CRCIC pour trouver un consultant dans votre région ou vérifier si le consultant que vous avez choisi est un membre en règle du CRCIC.

 

Choisir un professionnel en RH autorisé

Au Canada, les agents des ressources humaines et du recrutement déterminent et annoncent les postes vacants, recrutent des candidats et aident à la sélection et à la réaffectation des employés. Le poste exige habituellement un diplôme universitaire ou collégial dans un domaine lié à la gestion du personnel, comme l’administration des affaires, les relations industrielles, le commerce ou la psychologie, ou la réussite d’un programme de perfectionnement professionnel en administration du personnel, et l’accréditation à titre de conseiller en ressources humaines agréé (CRHA) peut être exigée. Le CRHA du Nouveau-Brunswick dispose d’une liste publique de membres que vous pouvez consulter pour confirmer l’accréditation.

 

Protégez-vous contre la fraude

En règle générale, un consultant en immigration n’est pas un professionnel en ressources humaines et un professionnel en ressources humaines n’est pas un consultant en immigration. Pourtant, certains professionnels ou organismes peuvent être autorisés à offrir les deux gammes de services.

  • Un consultant en immigration peut vous fournir des renseignements et vous donner des conseils sur les programmes d’immigration du Canada et les processus connexes. Il peut également vous aider à préparer toutes demandes d’immigration.
  • Un consultant en immigration ne peut ni garantir le succès de votre demande; ni garantir le temps de traitement de votre demande; ni garantir le renversement d’une décision défavorable qui pourrait être rendue dans le cadre de votre demande.
  • Les professionnels en RH et tout autre recruteur peuvent fournir des services de chasseurs de tête pour aider à trouver un travailleur qualifié, mais ils ne peuvent pas fournir des services liés à l’immigration ou aux processus connexes.

Si un consultant en immigration, un professionnel en RH ou une autre personne vous suggère de mentir ou de fournir des renseignements erronés ou trompeurs dans une demande d’immigration, ou qu’il le fait en votre nom, tous pourraient faire face à des accusations au criminel pour toute fausse déclaration, et vos candidats pourraient perdre le droit de présenter une demande de résidence permanente canadienne.

Si une personne ou une entreprise vous contacte pour vous dire avoir des candidats prêts pour votre entreprise, c’est un signal d’alarme : vous devez faire preuve de prudence. Il est très probable que la personne ou l’entreprise ait des candidats qui ont payé pour obtenir une voie vers la résidence permanente canadienne — par tout moyen nécessaire — et donc la personne ou l’entreprise embauchée va « magasiner » pour trouver des employeurs prêts à soutenir l’immigration par le biais du PPIA ou du PCNB.

Si vous avez des préoccupations au sujet des pratiques douteuses d’un consultant ou d’un recruteur, n’hésitez pas de les signaler en envoyant un courriel à immigration@gnb.ca ou composez le 1‑506‑453‑3981.