FREDERICTON (GNB) – La Santé publique a rapporté trois nouveaux cas de COVID-19 aujourd’hui.

Les nouveaux cas sont les suivants :

  • une personne âgée de moins de 19 ans, dans la zone 5 (région de Campbellton);
  • une personne âgée entre 40 et 49 ans, dans la zone 5; et
  • une personne âgée de plus de 90 ans, dans la zone 5.

« Nous avons tous la responsabilité de prendre soin de nous-mêmes et de veiller les uns sur les autres », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell.

Les cas actifs actuels semblent être reliés à un professionnel de la santé en fonction dans la région du Restigouche. La personne s’est rendue au Québec plus tôt ce mois-ci, et elle ne s’est pas auto-isolé à son retour.

« Les renseignements concernant ce professionnel de la santé ont été transmis à la GRC afin de déterminer exactement ce qui est arrivé, et si des accusations sont justifiées », a affirmé le premier ministre, Blaine Higgs. « Je crois comprendre que l’employeur de cette personne examine également la question, et j’ai bon espoir que les mesures appropriées seront prises pour donner suite à cet incident. »

La zone 5 est retournée à la phase orange mercredi en vertu du plan de rétablissement du Nouveau-Brunswick relatif à la COVID-19.

Les règles suivantes s’appliquent à la zone 5 seulement :

  • Une bulle de deux ménages est autorisée. Votre ménage peut se joindre à un autre ménage si les membres des deux ménages en conviennent mutuellement. Vous ne devez pas avoir de contacts étroits avec qui que ce soit d’autre. Vous ne pouvez pas vous joindre à plus d’un ménage (bulle).
  • Les fournisseurs et entreprises de services de santé non réglementés, comme les acuponcteurs et les naturopathes, ne peuvent pas reprendre leurs activités en ce moment.
  • Les entreprises de services personnels, comme les barbiers, les coiffeurs, les spas, les salons d’esthétique, de manucure et de pédicure et les tatoueurs, ne peuvent pas reprendre leurs activités en ce moment.

Des représentants de Travail sécuritaire NB et du ministère de la Sécurité publique sont dans la région pour faire respecter la loi. Ils surveilleront et évalueront la situation au cours des prochains jours. Les gens qui ont des préoccupations peuvent téléphoner à la ligne d’information sans frais au 1-844-462-8387 ou faire parvenir un courriel à helpaide@gnb.ca.

Toutes les autres zones du Nouveau-Brunswick demeureront dans la phase jaune actuelle. Pendant cette période, les mesures et directives de la Santé publique doivent encore être suivies. En raison de l’éclosion, les activités qui devaient être autorisées à reprendre le 29 mai sont reportées d’une semaine, soit au 5 juin. Cela permettra aux autorités d’avoir le temps nécessaire pour déterminer l’ampleur de l’éclosion actuelle. La reprise des activités suivantes est reportée :

  • les rassemblements publics de 50 personnes ou moins à l’extérieur;
  • les services religieux tenus à l’intérieur, y compris les mariages et les funérailles, de 50 personnes ou moins; et
  • les sports d’équipe à faible contact.

La réouverture des installations suivantes est reportée :

  • les piscines, les saunas et les parcs aquatiques;
  • les centres d’entraînement, les studios de yoga et les studios de danse;
  • les patinoires et les installations de loisir intérieures; et
  • les salles de billard et les salles de quilles.

Hôpital régional de Campbellton

Le service d’urgence de l’Hôpital régional de Campbellton est fermé jusqu’à nouvel ordre en raison des risques accrus liés à la COVID-19. Les services de santé non urgents offerts à l’hôpital ont également été suspendus. Pour l’instant, les patients qui ont besoin de soins d’urgence sont priés de se rendre à l’Hôpital régional Chaleur à Bathurst.

« Je sais que de nombreux travailleurs de la santé de la zone 5, ainsi que leurs familles, sont inquiets parce qu’ils auraient pu être exposés au virus, a dit M. Higgs. Ils font la bonne chose en subissant un test de dépistage, et en s’auto-isolant jusqu’à ce qu’ils aient les résultats. Les travailleurs de la santé à Bathurst seront appelés à voir des patients supplémentaires pendant que leurs collègues de Campbellton ne peuvent pas travailler. Je remercie les nombreux professionnels du secteur de la santé de partout dans la province qui ont travaillé sans relâche tout au long de cette pandémie. »

Prolongation de l’état d’urgence

La déclaration d’urgence émise en vertu de la Loi sur les mesures d’urgence a été prolongée pour une autre période de 14 jours. Le Cabinet et le comité multipartite du Cabinet ont approuvé la prolongation. Le Nouveau-Brunswick est en état d’urgence depuis le 19 mars.

La version la plus récente de la déclaration est disponible en ligne.

Assemblée législative

La session législative est ajournée jusqu’au 9 juin pour permettre au comité multipartite du Cabinet, aux députés de l’Assemblée législative et aux employés du gouvernement de poursuivre l’intervention relative à la COVID-19.

Si vous ou un membre de votre famille présentez deux des symptômes suivants, communiquez avec Télé-Soins 811 ou votre fournisseur de soins de santé primaires, et suivez les directives qu’on vous donnera :

  • de la fièvre (température supérieure à 38 degrés Celsius), ou des signes de fièvre (tels que des frissons);
  • une nouvelle toux, ou une toux chronique qui s’aggrave;
  • un mal de gorge;
  • un écoulement nasal;
  • un mal de tête;
  • une fatigue nouvellement apparue;
  • de nouvelles douleurs musculaires;
  • de la diarrhée;
  • la perte du goût ou de l’odorat; et
  • chez les enfants, des taches mauves sur les doigts ou les orteils.

Les mises à jour et les renseignements les plus récents au sujet des cas confirmés de COVID-19 et des tests en laboratoire au Nouveau-Brunswick sont disponibles en ligne.

Un outil d’autoévaluation vous aidera à déterminer si vous devriez subir un test de dépistage de la COVID-19.

À ce jour, 23 693 tests de dépistage ont été réalisés au Nouveau-Brunswick. Il y a 126 cas confirmés, dont six cas actifs, et 120 personnes se sont rétablies de la maladie. Aucun des cas actifs n’est hospitalisé.